Tuesday, September 25, 2007

je n'ai pas eu besoin de beurre de pinottes





Avant de partir pour l'Éthiopie, Paul me conseille de m'amener du beurre de pinottes, comme ça quand j'aurai besoin d'un goût de chez nous, je l'aurai. J'en ai pas amené et c'était bein correct.

Le shock culturel n'est pas vraiment en allant là-bas, mais en revenant. C'est ici que je me sens toute bizarre. Des angoisses et des questions par rapport à notre mode de vie, à qui nous sommes, m'envahissent. C'est difficile de croire que nous sommes tous habitants de la même planète. C'est nous l'exception et la différence.

Pour ce qui est du voyage, c'était super.

2 comments:

erin said...

non, ma chere gwadengna, c'est toi qui est super.

Véro.b said...

gwadengna? Vous m'apprendrez un peu d'amharique?